Préservatif masculin

Origines du préservatif masculin

Préservatif masculin

Préservatif masculin

Saviez-vous que le préservatif masculin voit ses racines vers 3000 ans avant J-C ? En effet, dans ce temps, les soldats égyptiens utilisaient une technique assez similaire pour se protéger des maladies vénériennes. Ce n’est qu’en 1709 que le journal anglais « The Tatler » évoque le préservatif masculin, dénommé « condom ». En 1880 fut inventé le premier préservatif masculin en caoutchouc, par la compagnie de pneumatiques Goodyear Tire & Rubber. En ce temps, le préservatif masculin fut lavable après usage, et garanti cinq ans.

Efficacité du préservatif masculin


Actuellement, le préservatif masculin demeure un excellent moyen de protection des maladies et/ou infections sexuellement transmissibles, IST, comme la syphilis et le virus du SIDA. C’est aussi l’un des moyens les plus préconisés en termes de contraception. Concrètement, le préservatif masculin se compose d’une gaine très fine essentiellement en latex (le polyuréthane est souvent utilisé en cas d’allergie au latex), qui se met en le déroulant sur le pénis en érection, de sorte à le recouvrir totalement. Aujourd’hui, il existe de multiples modèles de préservatif masculin (lubrifiés ou non, avec ou sans réservoir, de texture plus ou moins fine, lisse ou rugueuse, parfumé ou non, etc.).

Mais pour qu’un préservatif masculin soit efficace (efficacité allant de 60 à 96%), il est important de prendre certaines précautions. Parmi les choses à ne pas faire, l’on retrouve par exemple l’utilisation de préservatifs ayant dépassé leur date de péremption, l’utilisation de corps gras rendant le matériel poreux et augmentant le risque de rupture, car le latex est fragilisé ; le manque de lubrifiant, l’utilisation d’un préservatif masculin trop large, trop petit ou trop fin, etc.

Il sera aussi mieux de vérifier la présence de la marque CE (norme de qualité de la Communauté Européenne) ou NF. A noter que si l’un des ancêtres du préservatif masculin pouvait être utilisé plusieurs fois (lavable et garanti 5 ans), les préservatifs actuels ne peuvent s’utiliser qu’une seule fois, à retirer et à jeter juste après l’éjaculation.

Ou trouver des préservatifs masculins pas chers?

En pratique, l’utilisation d’un préservatif masculin ne requiert pas de prescription. En effet, les préservatifs masculins sont en vente libre dans les pharmacies, dans les grandes surfaces, les distributeurs publics, etc. A noter qu’ils ne sont pas remboursés. Mais leur coût reste cependant très accessible, évoluant entre 0,25 et 0,77 euros. Cependant, les tarifs peuvent aussi varier du simple au triple, voire même davantage, notamment avec la diversité des modèles (classique, haut de gamme, etc.).

Par ailleurs, son rôle majeur en tant que moyen efficace de prévention contre les infections sexuellement transmissibles justifie son moindre coût (les modèles classiques). En effet, selon un rapport du national Institutes of Health (agence gouvernementale américaine) paru en 2000, le risque de transmission du VIH ferait l’objet d’une réduction de l’ordre de 85%, dans le cas d’une utilisation correcte et systématique des préservatifs masculins en latex.

Pour cela, mais aussi pour son rôle majeur au niveau de la contraception, de nombreux préservatifs masculins sont continuellement distribués gratuitement un peu partout, même dans les établissements scolaires, afin de sensibiliser les jeunes étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*