Est-ce possible de transmettre une maladie sexuelle par un gode ?

Est-ce possible de transmettre une maladie sexuelle par un gode ?
5 (100%) 1 vote

Faut-il utiliser un préservatif sur un gode si je le partage ?

Les sex-toys se popularisent de plus en plus en France. Femme Actuelle a réalisé à ce sujet un sondage publié sur leur site internet, qui indiquait que seulement 8% des Françaises se disent contre l’utilisation d’un sex-toy en couple, alors que 25% des trentenaires et 23% des 20 à 29 ans auraient déjà fait l’expérience du sex-toy en couple. Mais est-ce que partager un gode sur lequel nous avons secrété des fluides est dangereux ? Faut-il utiliser un préservatif sur un sex-toy si nous sommes deux à l’utiliser ?

Le sex-toy : un accessoire de plus en plus répandu

Au-delà du simple jouet sexuel, le sex-toy est devenu une manière pour les couples de pimenter leur vie sexuelle. Les lieux où les acheter se sont multipliés, et de nombreuses personnes préfèrent désormais la relative discrétion et tranquillité que l’achat de sex-toy sur internet procure. De nombreux sites, comme Planeteerotisme, proposent aujourd’hui d’acheter différents types de jouets pour différents types de rapports.

Désormais, les godemichés et autres accessoires vibrants, à poils et à plumes, sont destinés à l’intimité des couples. Certains utilisent des instruments de domination et de soumission, d’autres comblent les désirs sexuels d’un partenaire qui a de plus grands besoins que l’autre par l’utilisation de godes. Il est même possible de combler les rêves de grandeur par l’utilisation de godes géants, créés pour les plus grands appétits.

Et le réalisme de ces accessoires ne cesse de s’améliorer : possibilité de faire jouir les sex-toys en préparant au préalable une substance à la couleur et à la texture comparables, autolubrification, formes et couleurs travaillées pour un plus grand réalisme… Mais le problème est réel, peut-on partager ses sex-toys en couple, ou y a-t-il un risque d’attraper une MST ou IST ?

La possibilité des MST et IST

Il existe de nombreuses MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) et IST (Infections Sexuellement Transmissibles), et presque chacune d’entre elles peut être transmise de différentes manières. Certaines se transmettent par le sperme, d’autres par les sécrétions vaginales. Le sang, la salive, l’urine ou les selles peuvent également servir de vecteur.
Dans le cas d’un gode, il est plus probable de trouver des sécrétions vaginales, de la salive, et éventuellement des traces de sang, d’urine et de selles dessus.

Et c’est là le danger : les sécrétions vaginales sont porteuses de presque toutes les maladies possibles. VIH et sida, hépatite B, syphilis, herpès génital, condylomes, chlamydia, gonorrhée, la seule sécrétion plus dangereuse pendant le sexe est le sperme, qui a aussi des chances de transmettre l’hépatite C.

Or, si la sécrétion vaginale, utilisée pour lubrifier le vagin, sèche rapidement, elle reste sur la surface du pénis ou du gode qui l’a pénétré jusqu’à être nettoyé. Il vaut donc mieux enfiler un préservatif si le gode est utilisé par plusieurs personnes, ou bien le nettoyer entre chaque utilisation pour vous assurer qu’il n’y aura pas de transmission possible.

La pénétration anale ou orale ne déroge pas à la règle. La salive peut transmettre l’hépatite B, tandis que le sang peut transmettre le VIH, l’hépatite B, l’hépatite C et la syphilis. Or, en cas de mauvaise pénétration anale, il est possible de saigner légèrement sur le gode, encore plus dans le cas de l’utilisation d’un gode géant. Les selles elles aussi peuvent être porteuses de maladies sexuellement transmissibles.

Dans le doute, la prudence indique d’utiliser un préservatif dans le cadre de tout rapport sexuel avec pénétration, qu’il s’agisse d’un pénis ou d’un jouet sexuel. Prudence est mère de sûreté, et dans le cas d’un godemiché, le contact est déjà artificiel, l’utiliser avec un gode sera donc pour vous une expérience relativement similaire, et bien plus propre. Si vous préférez pouvoir utiliser votre jouet sans préservatif, il est aussi possible d’en acheter un pour chacun et de bien identifier lequel est à qui.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*